lune

Pandora - Phases de la Lune

Le projet Pandora répond au premier réseau de données sur l’environnement, né en Espagne, qui tente d’intégrer des données sur l’environnement de différentes sources afin d’obtenir des informations sur l’environnement à l’intérieur et à l’extérieur de l’Espagne. Grâce à ses applications, il est possible d'identifier les informations environnementales existantes en différents points de la géographie terrestre, présentant les données environnementales les plus pertinentes pour cet emplacement.

Les informations présentées sont le résultat d'analyses cartographiques et de mécanismes d'interpolation de données compilés à partir de sources officielles. Lesdites sources cartographiques proviennent actuellement des organismes suivants:

© Institut géographique national d'Espagne
Agence météorologique nationale
Agence européenne pour l'environnement
Ministère de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement

L'idée a été évoquée et réalisée par son créateur, Roberto Matellanes, technicien en projets environnementaux possédant 10 ans d'expérience dans la gestion d'espèces protégées et d'espaces naturels, la supervision de spécialistes techniques dans divers problèmes environnementaux et le soutien de collaborateurs actuels. l'association Geoinnova.

Toutes les informations disponibles sont le résultat de la collecte de données environnementales publiées sur Internet, générant un travail dérivé de l'analyse des données fournies par les agences environnementales les plus pertinentes et exposant les informations de manière plus attrayante et compréhensible pour les utilisateurs. L'utilisation et la représentation des données ont été développées de manière responsable, sans information sensible ni utilisation privée qui ne sont pas disponibles dans les sources susmentionnées et qui pourraient être inappropriées pour la sauvegarde de l'environnement, de ses espèces, de ses habitats et de ses espaces. Pour cette raison, des données publiques ont été compilées selon leur réponse au besoin de s’occuper des informations générales et de l’attention du citoyen dans les termes établis par la loi 27/2006 du 18 juillet, qui régit les droits d'accès à l'information, de participation publique et d'accès à la justice en matière d'environnement, notamment à l'article 8; Loi 37/2007 sur la réutilisation des informations du secteur public et son règlement d'application, décret royal 1495/2011, en particulier son article 7, ainsi que l'article 4 du décret royal 208/1996 du 9 février, par lequel les services d'information administrative et les services aux citoyens sont réglementés.

Grâce aux recherches effectuées dans Pandora DATABASE, il est possible de consulter plus de 43 millions d’enregistrements environnementaux structurés relevant de 78 paramètres environnementaux et de 10 domaines thématiques répartis dans toute l’Espagne. D'autres ressources telles que Pandora NATURA 2000 offrent la répartition des espèces et des habitats de la directive 92/43 / CEE, fournissant des informations écologiques sur 1 745 espèces et habitats répartis sur 24 400 espaces protégés Natura 2000 dans toute l'Europe. Les états de conservation, d'isolement, de représentativité ou de surface sont analysés par paramètres pour chaque espèce et chaque habitat individuellement. Des applications telles que Pandora LEY et Pandora DOC permettent l’accès à une vaste bibliothèque de documents environnementaux et à la législation environnementale nationale et européenne.

Actuellement, l'application est en amélioration constante et tente de faire appel à des techniciens et à des experts pour assurer et assurer la consolidation d'un réseau chargé d'analyser et de représenter les données existantes de manière compréhensible sur la nouvelle lune. Vous pouvez consulter le manuel d'utilisation et les ressources de Pandora en faisant

Qu'est-ce que le projet Pandora?

Le projet Pandora est une compilation d'informations environnementales géographiques qui tente d'intégrer des données environnementales et territoriales provenant de diverses sources, d'origine nationale et internationale. Grâce à ses applications, il est possible d'identifier les informations environnementales existantes en différents points de la géographie terrestre, de les visualiser et de télécharger les données les plus pertinentes pour cet emplacement ou la thématique recherchée. Il existe une grande quantité de données environnementales disponibles sur Internet sous forme de cartographie ou de bases de données. Ce format de fichier est une limitation pour ceux qui ne sont pas spécialisés dans les systèmes d'information géographique ou les gestionnaires de bases de données. Dans le cadre du projet Pandora, il est prévu de traiter toutes ces informations de manière à ce que les données soient accessibles au moyen de cartes et de tableaux faciles à comprendre, sans qu'il soit nécessaire d'utiliser directement des fichiers cartographiques.

Qui a créé le projet?

Pandora est un projet espagnol. L’idée a été lancée par Roberto Matellanes, bachelier en sciences de l’environnement et technicien en projets de diversité de l’environnement possédant une vaste expérience de la gestion des espèces et des espaces naturels par le biais des systèmes d’information géographique. La nécessité de disposer d'informations environnementales de base associées à une zone est une idée vitale dont tout technicien spécialisé dans ce domaine a besoin pour son travail. Par conséquent, le projet vise à ajouter l'expérience d'autres groupes et personnes ayant des initiatives similaires telles que l'association GeoInnova, qui complète la stratégie de croissance et d'évolutivité du projet Pandora, en développant un travail de communication et de liaison avec d'autres groupes de sociétés. travaux nécessaires pour maintenir la durabilité du projet.

Combien coûte la consultation de l'information?

Les données présentées proviennent de l'analyse d'informations publiques officielles . Par conséquent, bien qu'il s'agisse d'un travail dérivé, les données d'origine sont publiques et ne peuvent ni ne doivent être commercialisées. L'analyse à partir d'informations publiques ne vise pas le profit, mais une initiative visant à diffuser et à diffuser les aspects environnementaux les plus pertinents.

Les données sont-elles réelles?

Les données fournies par Pandora n'assurent pas la véracité complète de l'information, il s'agit d'une logique cartographique, elle sera toujours sujette à un pourcentage d'erreur et aux caractéristiques des variables ou des éléments représentés sous forme de carte. Ainsi, par exemple, la présence d’une espèce, pour un lieu ou une zone spécifique, est discutable car elle est mobilisée en fonction de ses besoins vitaux. En conséquence, la carte cartographique représente les variables de la zone ou du moment précis dans lequel la variable étudiée est prise ou mesurée. Dans d'autres cas, tels que, par exemple, les limites d'un espace naturel ou d'une route, justifient une délimitation précise basée sur des critères environnementaux, géographiques et juridiques. Le seul moyen de confirmer et de corroborer un élément du cabinet est de le justifier sur le terrain, en considérant des moments temporels et des conditions environnementales spécifiques. Un travail en cabinet ne peut jamais être considéré comme valide s'il n'est pas soutenu par un travail sur le terrain.

Les données sont-elles exactes?

La diversité des informations d'origine et ses différentes échelles de travail, rendent cartographiquement les données ne peuvent pas être normalisées sous les mêmes critères. Cependant, l'environnement est une entité qui n'a pas de limites et qui est mobilisée de manière arbitraire. De cette manière, la précision n'est pas une vertu de nombreux aspects de l'environnement. Par conséquent, l'unité d'analyse et de gestion de Pandora n'est pas la coordonnée exacte, mais bien des unités homogènes dans une plage d'environ un kilomètre carré. Ainsi, toute information disponible dans cette unité de gestion est susceptible d'être évaluée et évaluée avec le travail sur le terrain en raison de l'existence de données environnementales pertinentes.

Des informations sensibles sont-elles fournies sur les espèces protégées?

L'objectif du projet est d'informer et de documenter les questions environnementales sans agir au détriment de l'environnement. Les données analysées proviennent d'un travail dérivé résultant de l'analyse des informations spatiales existant sur les sites Web d'organisations officielles. Toutes les données sont publiques et accessibles à tout utilisateur. Par conséquent, les informations présentées sont publiques et ont suivi les procédures pour la préservation de la vie privée des espèces sensibles. À aucun moment des informations non publiées ne sont proposées qui ne sont pas disponibles par et pour les citoyens conformément aux dispositions de la loi n ° 27/2006 du 18 juillet relative au droit d'accès à l'information, à la participation et à l'accès du public à la justice en matière d'environnement, notamment à l'article 8; Loi 37/2007 sur la réutilisation des informations du secteur public et son règlement de développement.